Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /nfs/c02/h06/mnt/18600/domains/madein.loves.design/html/wordpress/wp-includes/pomo/plural-forms.php on line 210
Les origines de TikTok

Les origines de TikTok

tendances
Partagez

Avez-vous entendu parler de TikTok?

Cette application hyper populaire de partage de vidéos est la nouvelle version de la plateforme Musical.ly, qui avait fait fureur en 2015. Cette dernière était déjà très appréciée, avec plus de 80 millions de comptes créés au sommet de sa popularité, en juin 2016

Vine, la première grande application de vidéo sociale

Pour apprécier TikTok, il faut d’abord, en amont, comprendre les origines des applications de vidéos sociales. La première, Vine, est née en juin 2012. À l’époque, la durée moyenne des vidéos mises en ligne sur Internet ne cessait de croître. Sur YouTube, la montée en grade de cette tendance tenait à deux raisons:

  1. Le retrait de la limite de 10 minutes en 2010;
  2. La règle selon laquelle plus de publicité peut être incorporée dans des vidéos de 10 minutes ou plus afin de générer des revenus additionnels.

Vine est donc venue chambouler les façons de faire avec ses vidéos de 6 secondes maximum. À son apogée, en 2014, il est estimé que 200 millions de personnes créaient, partageaient et visionnaient des vidéos sur Vine. La plateforme surfait donc sur le succès de Twitter en déclinant ce même format à travers le médium de la vidéo. Pas étonnant, dans les circonstances, que Vine ait été achetée par Twitter en octobre 2012.

Avec le temps, les vidéos sont devenues de plus en plus complexes et pointues, osant divers montages créatifs qui cherchaient à repousser les limites du possible en à peine 6 petites secondes.

Le facteur ayant le plus contribué à la popularité de Vine est le fait que les courtes vidéos, majoritairement humoristiques, étaient faciles et rapides à partager. Elles jouaient en boucle, comme un gif sonore (la répétition favorisant la multiplication des écoutes et des partages).

Certaines de ces vidéos sont devenues des références, connues et citées à de nombreuses reprises. Ces dernières ont même ensuite fait partie de vidéos de compilations sur YouTube, renforçant ainsi leur popularité et leur empreinte culturelle. Elles ont aussi inspiré le livre Milk and Vine, pastiche du célèbre recueil de poésie signé Rupi Kaur, Milk and Honey.

 

Certains des créateurs de ces vidéos particulièrement mémorables ont ainsi pu cumuler un nombre impressionnant d’abonnés:

La plateforme a même servi de tremplin à la carrière de certains artistes aujourd’hui adulés,  comme le chanteur canadien Shawn Mendes.

Lorsque Twitter a décidé de retirer mettre fin à Vine, en octobre 2016, ceux qui y jouissaient d’une grande popularité ont travaillé fort pour s’accrocher à leur nouvelle carrière de créateurs de contenu, lançant un appel à leurs abonnés et les incitant à les suivre dorénavant sur Instagram ou encore sur YouTube. Pour certains, ce fut un pari réussi, voire carrément payant: les populaires David Dobrik, Liza Koshy, Logan Paul et divers autres comptent maintenant des millions d’abonnés sur YouTube.

Aujourd’hui, Vine demeure un point de référence dans l’histoire des applications vidéos, et le nom désigne un type d’humour spécifique, empreint d’absurde et de références culturelles passées.

Musical.ly, l’ancêtre de TikTok

Parallèlement à Vine, Musical.ly prenait tranquillement son envol. D’abord lancée en Chine en novembre 2014, puis exploitée ensuite partout sur le globe, cette application permettait à ses utilisateurs de créer des vidéos de lipsync, d’une durée de 15 secondes à 1 minute, et agrémentées d’effets visuels originaux. L’application permettait aussi de réagir aux publications des autres ou encore de partager l’écran avec une autre vidéo (duet), encourageant ainsi le partage et la viralité des contenus créés. 

Au summum de sa popularité, en juillet 2015, Musical.ly était la plus téléchargée dans les App Stores de plus de 30 pays, incluant les États-Unis et le Canada. En mai 2017, l’application comptait 200 millions d’utilisateurs enregistrés, égalant par le fait même les succès connus par Vine quelques années plus tôt.

Grâce à Musical.ly, de nombreux utilisateurs ont pu goûter à la célébrité et à l’euphorie des millions d’abonnés. C’est le cas entre autres de Jacob Sartorius, Baby Ariel ou encore de Loren Gray.

Et TikTok dans tout ça?

Musical.ly étant bannie en Chine, comme c’est le cas pour une dizaine de milliers d’autres sites Web et applications qui font un tabac à l’échelle planétaire, la compagnie chinoise ByteDance Inc. a vu, dans cette interdiction, l’opportunité de combler un manque en lançant Douyin, en septembre 2016.

L’application reprenait essentiellement tous les codes et toutes les fonctionnalités de Musical.ly. Pas étonnant qu’elle ait fait fureur, rejoignant 100 millions d’utilisateurs en un an.

En septembre 2017, ByteDance Inc. a rendu disponible son application internationalement, la rebaptisant dans la foulée TikTok.

Deux mois après sa percée à l’international, ByteDance Inc. a acheté Musical.ly pour 1 milliard de dollars US et l’a intégré à TikTok, migrant automatiquement tous les utilisateurs de la première plateforme à la seconde.

En somme, TikTok est en quelque sorte une version renouvelée de Musical.ly, et plusieurs stars sur TikTok ont d’abord connu le succès sur Musical.ly.

TikTok en chiffres

500 millions d’utilisateurs actifs dans le monde.

Disponible en 75 langues.

34,7 millions d’abonnés pour Loren Gray, utilisatrice de TikTok comptant le plus grand nombre d’abonnés

41% des utilisateurs ont entre 16 et 24 ans.

50 millions de dollars US ont été dépensés sur TikTok à ce jour.

Discutez-en avec notre équipe visionnaire

Paris
+33.6.48.81.40.53
europe@madein.co
Montréal
+1 (514) 439-9933
info@madein.co

Envie de lire d'autres articles ?

Non classifié(e)La fin de Vine: que s’est-il passé ?+conférencesVidCon 2019 : IGTV et TikTok volent la vedette+